Des articles

Mobilité et liberté paysannes dans l'Angleterre médiévale

Mobilité et liberté paysannes dans l'Angleterre médiévale

Mobilité et liberté paysannes dans l'Angleterre médiévale

Par James Ambrose Raftis

Rapport de l'assemblée annuelle de la Société historique du Canada, Vol.44: 1 (1965)

Introduction: Les deux termes «liberté» et «mobilité» dans le titre ne visent pas à indiquer la portée de ce document - qui serait en effet très ambitieux! - mais pour représenter le point de départ nécessaire pour situer ce domaine de recherche dans l'histoire médiévale.

Car, pour résumer brièvement, dans l'étude de celui-ci comme de tant d'autres domaines de l'histoire sociale et économique médiévale, la question de la liberté ou de la liberté émerge actuellement comme un problème d'historiographie, un rideau de papier pour ainsi dire, imposé par la suite des siècles; considérant que la notion de mobilité peut être considérée comme une mesure du développement de la méthodologie scientifique elle-même, de l'arrachement du rideau de papier.


Voir la vidéo: Les communs, source de nouveaux usages? - Lionel Maurel et Antoine Fenoglio (Octobre 2021).